Toutes les réponses aux Questions que vous vous posez sur le coaching

Mis à jour : 3 juil. 2019

Nous entendons beaucoup parler de coaching. Coach en ceci, coach en cela. Coach de vie, coach en PNL…


Quelle différence entre tous ? Qu’est-ce qu’est réellement le coaching !


Lorsque je parle de ce métier autour de moi, plusieurs choses ressortent fréquemment. « Y’en a partout maintenant » Je connais des personnes qui en ont eu un. C'est un "truc" d'entreprise/d'employeur" !

C’est intéressant. Surtout lorsque je continue ma « prospection » auprès de ces mêmes personnes en leur demandant ce que c’est pour eux, et à quoi ça sert d’aller voir un coach ? Peu y répondent vraiment !


C’est incroyable de voir qu’auprès du public, le coaching est un métier surexploité, et parfois même dépassé alors qu’il n’est même pas encore intégré dans sa consistance.

Comment est ce possible ?

C’est face à ça que j’ai souhaité écrire cet article. Répondre aux questions, aux idées reçues et permettre de comprendre ce que ce métier représente et ce qu’il apporte à ceux et celle qui y font appel.


Commençons par la définition du coaching :


Selon la source SF coach : “Le coaching professionnel se définit comme une relation suivie dans une période définie qui permet au client d’obtenir des résultats concrets et mesurables dans sa vie professionnelle et personnelle. A travers le processus de coaching, le client approfondit ses connaissances et améliore ses performances” !

Autrement dit : C’est un partenariat ou le coach et le coaché entrent dans une relation de co-responsabilité afin de se tourner vers le futur de façon positive et trouver un objectif concret afin de mettre en place toute la stratégie du coaching pour atteindre ce but. La stratégie du coach est méthodique, claire, et technique. Elle permet d’amener le coaché sur une autonomie complète et une approche reproductible pour maintenir cet élan et continuer de mener à bien ses objectifs de vie. L’institut Repère aborde plus profondément ce qu’est la stratégie du coaching, je vous invite à aller lire pour compléter l’information de cet article.


Qui, quand quoi comment… faire appel à un coach ?


Le coaching est accessible à tous. Il est présent en entreprise de façon individuelle comme en groupe, il est présent auprès des particuliers (parents/enfants, adolescents, jeunes adultes, adultes quelque soit la tranche d’âge). C’est une méthode, elle est donc tout simplement applicable à tous. Le coach n’a pas à détenir l’expertise de la personne elle-même. Par exemple, un consultant conseil en entreprise doit connaitre le domaine dans lequel il intervient car il transmet du conseil. Le coach offre le questionnement qui déclenche la réponse du coaché sur lui, ses besoins, ses valeurs, ses croyances et limites, ses ressources… On apprend quoi en faire, pourquoi le faire… Le coach (et ici je réponds à la question de « quand faire appel à lui) peut intervenir à tout moment de vie perso ou pro lorsque la personne est face à des obstacles, des difficultés ! Nous nous mettons alors au défi d’avoir à changer une façon de faire, un schéma, une croyance… pour se poser de nouveaux objectifs, définir des actions concrètes, se mettre en mouvement et ainsi se rediriger sereinement vers le futur !


Sur quels principes se base le coaching ?


Il est défini par le fait que chaque personne a les ressources en lui et autour de lui pour avancer sur le chemin qu’il se destine. Ne pas avoir toutes les réponses n’est pas grave, il est néanmoins important de les identifier et de résoudre cette problématique. Est ce par méconnaissance et incompréhension des valeurs qui constituent notre squelette psychique ? Est-ce par méconnaissance de ses besoins ? Est-ce par des limites limitantes ou des croyances ? Est-ce parce que nous n’avons pas identifié de ressources internes ou externes suffisantes à mettre en place les actions nécessaires à l’atteinte de ses objectifs ?

Quoi qu’il en soit, le principe du coaching est de questionner et pousser l’individu pour en ressortir les réponses et les orientations utiles et nécessaires à son épanouissement et l’atteinte de ses buts !


Jusqu'où va le coaching ?


En entreprise par exemple, il ne travaille pas en direct sur l'intégration de compétences techniques comme le formateur; toutefois, il apporte l'ensemble des éléments permettant de se poser les questions du comment les obtenir, quelles ressources déjà existantes utiliser, par quoi les compléter. De plus, il est à la demande de l’employeur, par définition, cette démarche peut sembler être un frein à la "confidence", mais le cadre instauré contractuellement et en accord avec le commanditaire et le coaché est clair. Aucun élément transmis durant le coaching ne sera révélé par le coach. La déontologie du coach induit simplement que le secret professionnel le tient à son engagement de ne rien révéler du coaching. Ici on peut également toucher à l’ensemble des domaines de vie si la solution s'y trouve.

Le coach n'est pas considéré comme thérapeute. Le coaching est aidant et et sans limite pourvu qu'aucune pathologie particulière (ex : dépression sévère, addictions...) n'existe nécessitant l'intervention d'un professionnel de santé. On explore certains espaces, bien sûr, lorsqu’ils expliquent et mettent en lumière des schémas pour les contourner, les ramollir et le but principal d’atteindre un objectif... C'est le mot clé à retenir pour venir voir un coach !


Voilà en quelques lignes quelques réponses aux questions qui me sont souvent posées !


Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à me les transmettre pour que j’y apporte des éléments de réponse.


Avec sincérité et dévouement


Alicia

Met@nima

©2018 - Alicia Liard.